Nous


INTERVIEWS À QUATRE MAINS

avec les deux fondateurs de la marque




INTERVIEW DE PIERRE-EMMANUEL GRANGE-JARICOT

Fondateur d’Objet de Curiosité


Pourquoi avoir créé Objet de Curiosité ?

C’est un rêve d’enfant. Depuis mes 6 ans, je suis une sorte de touche à-tout émerveillé par tout ce qu’il trouve dans la nature.
Ce côté naturaliste façon 18è qui allie la curiosité et la connaissance scientifique est resté depuis.

Mes parents créaient du mobilier et l’idée est venue naturellement d’associer toutes ces passions.
Ma rencontre avec Lilau et son talent de décoratrice se sont également révélés clefs dans cet élan.
Objet de Curiosité est ainsi né de passions multiples : amour de la nature, amour des antiquités, amour du beau, amour tout court.


Quel est votre ADN et votre ligne créative?

Il y a plusieurs ingrédients. Il faut d’abord que ça nous parle à Lilau et à moi et que ça nous touche.
Nos curiosités doivent également s’ancrer dans la nature et l’histoire.
On ne crée pas pour la simple beauté du trait et de l’esthétique ex nihilo. On part d’éléments qui ont une histoire et de personnalités qu’on revisite pour créer l’aventure.
On imagine ce qu’ils nous racontent à l’oreille et on laisse le rêve agir.


Est-ce que le fait d’être Français joue un rôle dans votre univers de marque ?

On voyage 70% du temps dans le monde très loin de la France et plus on voyage, plus on se sent Français.
Notre culture française joue un rôle très important. Elle marque indéniablement son empreinte dans nos créations.
Le rapport des Français à leur intérieur est intimiste, leur maison est à la fois un cocon familial dans lequel ils veulent se sentir bien et un lieu convivial pour partager de bons moments avec leurs amis.


Quel est votre rôle dans la société ?

Je m’occupe principalement du sourcing d’éléments naturels et de matière sur le terrain pour tout ce qui concerne nos curiosités naturelles.
Je mets aussi sur pied des réseaux de passionnés qui chassent nos curiosités au quotidien en fonction de notre cahier des charges.


Comment faîtes-vous pour trouver vos pièces uniques ?

Notre réseau est en alerte sur ce qu’on recherche, par exemple un oiseau-éléphant, disparu aujourd’hui, dont on sait qu’il a existé à Madagascar.
Nos partenaires sont en veille sur un ensemble de curiosités caractéristiques de leur territoire. On met ensuite en scène la pièce unique à travers une scénographie cousue main qui la sublime.


Comment faîtes-vous pour créer de nouveaux produits en phase avec les attentes des utilisateurs ?

Pour être en phase avec les utilisateurs, on est en phase avec l’évolution des modes de vie, la période et notre sensibilité.
On s’inspire de tout ce qu’on voit et ressent dans la vie au fil de nos périples sans aucune
limite.
Une fois qu’on a toutes ces inspirations, on dessine des univers à la sensibilité commune.
On a des paradoxes : plus on va vers du nomadisme, moins on trouve un attachement matériel et plus les individus s’allègent. D’un autre côté, le nomadisme fait que les gens sont encore plus sensibles à des objets et à des lieux.
Ils deviennent encore plus sacrés car ils ont besoin de se retrouver ancrés à leurs racines et à l’histoire qui font partie d’eux-mêmes.


Vos pièces uniques sont-elles vraiment uniques au monde ?

Oui parce que chaque pièce est un personnage avec une personnalité à part entière.
On les travaille dans le respect de cette identité propre en cherchant comment la raconter.
C’est comme des enfants qui découvrent un trésor et qui n’ont d’yeux que pour leur nouvelle découverte et comment ils vont pouvoir l’accommoder au mieux pour la partager avec leur entourage.


Que viennent chercher vos clients à travers votre univers ?

Une valeur universelle et un voyage émotionnel qui les fascinent.

Quand vous activez un mécanisme qui met en scène un moustique préhistorique dans de l’ambre, un fragment de météorite ou de l’eau datant de millions d’années qui bouge dans un minéral, vous vivez un moment privilégié et exaltant qui vous hypnotise.


Quels sont vos développements en cours dans le monde ?

Nous nous développons actuellement en Asie et aux Etats-Unis.

L’ouverture de l’Asie fait qu’ils sont en demande croissante de nouveaux référents.
Après une phase très riche et baroque en termes de design, ils sont en attente de lignes moins lourdes et plus épurées.
Les Américains sont de leur côté très sensibles à l’histoire et nos curiosités leur plaisent beaucoup.


INTERVIEW DE LILAU GRANGE-JARICOT

Fondatrice d’Objet de Curiosité


Quel est votre rôle dans la société ?

Principalement la mise en décor. C’est moi qui crée le stylisme des ambiances et des univers dans lesquels on présente les produits.
Je m’occupe aussi de la direction artistique des pièces que nous faisons fabriquer en édition limitée.
Sans oublier la partie administrative et financière pour assurer la pérennité de notre entreprise.


Où puisez-vous votre inspiration ?

Partout. La publicité, la mode, la lecture, les voyages, les rencontres, les jeux olympiques… Tout est source d’inspiration.
Je mène aussi une veille de tendanceurs auxquels je suis sensible afin de vérifier que nos inspirations soient en phase avec l’évolution des modes de vie et des attentes.


Quelle est votre marque de fabrique ?

La passion. Nous créons des univers à habiter parce que nous sommes habités par notre univers.
Nos curiosités sont des membres de notre tribu et nous vivons avec elles nuit et jour, à la fois dans notre showroom professionnel et chez nous.
Leur histoire fait partie de la nôtre.


Dans quels pays êtes-vous présents ?

Nous sommes présents dans le monde entier puisque nos clients se trouvent dans plus de 60 pays.
Les plus importants sont la France, le Royaume-Uni, l’Italie, la Chine et les Etats-Unis.


Où peut-on voir vos curiosités ?

Sur notre site, dans des concept stores qui les distribuent, sur les réseaux sociaux Facebook, Instragram et sur demande.
Nous participons aussi à beaucoup de salons spécialisés dans différents pays comme Maison & Objet à Paris, Decorex à Londres ou ICFF aux Etats-Unis.


Comment savoir qui sont vos distributeurs pour trouver vos produits ?

Nous travaillons beaucoup avec des décorateurs et des architectes d’intérieur mais nous collaborons aussi avec des boutiques qui
distribuent nos produits. Il suffit tout simplement de nous contacter pour connaître celle qui se trouve la plus proche de chez vous.


Quelles sont les tendances à venir d’Objet de Curiosité pour les prochains mois ?

On travaille actuellement sur des papiers peints très forts et des univers à la fois pop, classiques, baroques et ethniques pour montrer que c’est le mix qui est beau et qu’il se décline avec toutes les périodes.